L’installation d’une base-vie en 4 étapes

Durant les huit prochains mois et ce jusqu’au 1er mai 2018, le chantier sera le lieu de travail mais aussi de vie pour les 250 ouvriers qui bâtiront le Jardin de demain. Chaque jour de la semaine de 7h à 18h, ils s’affaireront sur la zone nord du parc pour souder, visser, terrasser, creuser, …Notre priorité est d’assurer la sécurité et le confort de ceux qui travaillent pour embellir et moderniser le Jardin. Désormais, une zone du chantier leur est dédiée : la base vie. Découvrez en quatre étapes l’installation de cette construction éphémère.

 

– Creuser les fondations

 

 

Pour accueillir les fondations de la base-vie, les parterres de fleurs ont été terrassés devant la Grande Verrière Des longrines, poutres en béton armé, ont été exécutées afin de renforcer, rigidifier le sol et supporter l’ossature de la construction.

 

– Entassement des bungalows

Trois étages de bungalows ont ensuite été empilés les uns sur les autres. Des plateformes élévatrices ont été utilisées pour assurer le montage des différentes pièces. Les cantonnements assemblés se composent de vestiaires, de sanitaires dédiés à chaque entreprise, une quinzaine à ce jour, intervenant sur le site. Le maître d’ouvrage a privilégié l’installation de base-vie commune « Tous corps d’Etat ».

 

– Raccordement et installation électriques

 

Le raccordement au réseau EDF a été effectué.

 

– Raccordement en eau

 

La dernière étape est le raccordement aux réseaux d’eau potable et d’évacuation, pour préserver la santé et garantir les conditions d’hygiène des ouvriers qui utilisent les cantonnements. Les sanitaires et les douches sont, désormais, opérationnels.

Mais aussi ...