Sous la rivière, le pont !

Parmi les 60M d’euros investis pour les grands travaux du Jardin d’Acclimatation, 33 sont consacrés à la restauration du patrimoine architectural et paysager, dans une fidélité totale à l’histoire du parc et à l’inspiration de ses grands bâtisseurs du Second Empire. L’eau, présente dans les cascades et lacs artificiels inspirés des jardins anglais et hérités du second empire, redevient alors un élément central du dessin paysager moderne du Jardin.

Pour retrouver la continuité et la lisibilité de la rivière, son dévasage a commencé. Le long de 120 mètres, dans la zone de la Ferme, depuis l’emplacement du Dragon jusqu’à l’entrée Porte Saint-James, des spécialistes ont curé, à l’aide de camions-pelles, le fond de la pièce d’eau. L’intervention contribuera à une meilleure oxygénation du milieu aquatique et à restaurer l’écosystème naturel. L’eau a été déviée de son cours à plusieurs endroits afin que les travaux de nettoyage puissent s’effectuer à sec. Jusqu’à 1,80 m d’eau ont été dégagés pour que là où il n’y avait plus qu’un maigre filet d’eau la rivière s’écoule à nouveau à flot.

 

 

Pendant l’opération, nos ouvriers, devenus un temps archéologues, ont fait une belle découverte. Entre l’abris des moutons et l’ancien abris des bœufs, sous la vase et les sédiments accumulés, ils ont trouvé un passage à gué, un petit pont qui relie les deux rives du cours d’eau. Rénovation du patrimoine, nos travaux sont aussi l’occasion de le (re)découvrir !
Best regards,

Mais aussi ...